Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Où en sont les travaux du futur Parc Multimodal de Longvilliers ?

Publié le -

Aménagement du territoire


Point d’avancement

Après une année 2019 marquée par les travaux de terrassement et de gros œuvre qui donnent forme au futur Parc multimodal de Longvilliers, le début de l’année 2020 coïncide avec le démarrage des travaux de second œuvre. Par ailleurs, les premiers aménagements paysagers se dessinent progressivement avant l’arrivée du printemps. 

Les entreprises et artisans – électriciens, plombiers, menuisiers, couvreurs, carreleurs – se succèdent pour apporter au futur bâtiment l’ensemble des installations et commodités indispensables au confort des usagers. Ces derniers ont pu le remarquer : le gros œuvre du bâtiment est terminé et l’isolation extérieure ainsi que les menuiseries sont en train d’être installées. Les électriciens continuent d’équiper le bâtiment de l’ensemble des réseaux électriques et digitaux tandis que les artisans plombiers effectuent les derniers ajustements pour accueillir, par exemple, des distributeurs de boissons automatiques. En parallèle, une architecte d’intérieure dédiée mène une réflexion sur le choix des équipements et des meubles en répondant aux critères suivants : cohérence, durabilité, praticité et confort.

Alors que le printemps va s’installer à la fin du mois de mars, les équipes de paysagistes sont à pied d’œuvre pour donner progressivement vie à la vision des architectes et urbanistes du projet. Pour s’intégrer au mieux à l’environnement vallonné avoisinant, les équipes s’attachent à créer un jeu de courbes, en réutilisant dans sa totalité la terre végétale déblayée pour l’aménagement de la voirie et du bâtiment.  

Ces travaux de terrassement sont pratiquement terminés et les premières plantations d’arbres et d’espèces végétales ont lieu.  A terme, le futur Parc multimodal sera pleinement intégré dans son environnement pour respecter le paysage exceptionnel du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse.