Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Pourquoi aménager le parc multimodal de Longvilliers ?

Alors que 31% des Franciliens ont déjà adopté le transport multimodal pour leurs déplacements domicile-travail (enquête IPSOS de mars 2019), VINCI Autoroutes se positionne comme un partenaire des territoires au service des mobilités du quotidien et lance le premier chantier de construction d’un parc multimodal à Longvilliers, dans le département des Yvelines, au niveau de la sortie Dourdan/Saint-Arnoult-en-Yvelines (n°10) sur l’A10.

    L’aménagement du parc multimodal de Longvilliers fait partie des projets retenus dans le cadre du Plan de relance autoroutier.
    Il a été confié par l’État à VINCI Autoroutes (réseau Cofiroute) par publication du décret du 23 août 2015.

    Ce projet est une réponse à la demande croissante des utilisateurs pour accéder aux transports en commun et pratiquer le covoiturage.
    Il comprend :

    • le réaménagement et l’extension du parc relais du Plessis Mornay (parking actuel),
    • la création d’une gare routière et de ses accès,
    • la création d'un bâtiment d'accueil pour les usagers.

    Photo aérienne avant démarrage du chantier    carte


    Favoriser la comodalité

    Le parking actuel fonctionne comme un véritable pôle intermodal en particulier grâce à sa connexion aux gares RER de Massy et d'Orsay via des lignes de bus dédiées. Le parking est également utilisé pour le covoiturage et comme dépose-minute.
    Il propose 155 places de stationnement qui ne suffisent plus à répondre à la demande croissante.

    L’aménagement du parc multimodal, notamment la création de 100 places de stationnement supplémentaires et d’une gare routière va contribuer à favoriser davantage la comodalité, en particulier le report de l’automobile sur d’autres modes de transport et à renforcer la sécurité.


    Proposer de nouveaux services

    Le projet d’aménagement a également pour vocation de proposer aux utilisateurs de nouveaux services relatifs à l’utilisation quotidienne du parc multimodal. Le bâtiment de la gare routière abritera par exemple des toilettes, des abris pour les deux-roues, des casiers de consigne et le WI-FI.

    Des panneaux d'information afficheront en temps réel les horaires des bus. L'offre de service en matière d'équipement en borne de rechargement pour les véhicules électriques sera renforcée. Ces différents services permettront d'améliorer le confort des usagers. 


    Le Plan de relance autoroutier en chiffres

    Le Plan de relance autoroutier traduit le partenariat entre l'État et le secteur privé pour moderniser les infrastructures autoroutières au cœur des territoires, soutenir la croissance économique et contribuer à la création de milliers d'emplois.
    Il permettra d'améliorer la sécurité des automobilistes, de fluidifier le trafic et de faciliter l'accès aux autoroutes depuis le réseau secondaire. Il renforcera aussi l'insertion environnementale des autoroutes dans les territoires.

     

    chiffres clés


    Les acteurs


    LES PARTENAIRES

    Dès le début des études, VINCI Autoroutes a engagé des rencontres avec les acteurs concernés par le projet afin de prendre en compte leurs attentes et concevoir un projet respectueux des politiques engagées par chacun pour préserver et développer le territoire. Les services de la préfecture des Yvelines, le Conseil départemental des Yvelines, Rambouillet Territoires, la commune de Longvilliers, le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, le STIF, Albatrans et Transdev sont les partenaires associés à l’élaboration du projet.


    Le calendrier

    Calendrier